Vous êtes ici

WholeTrack

FR
R&D

Les exigences relatives aux infrastructures ferroviaires se sont accrues tant au niveau des normes qu’au niveau des usagers : elles ont trait à la sécurité, au confort, aux horaires, aux nuisances sonores, ainsi qu’à la maintenance du matériel roulant et de la voie ferrée. C’est sur cette dernière que se focalise le projet WholeTrack.

L’objectif du projet est de comprendre les interactions et de développer des nouvelles solutions pour trois éléments-clés, dont la fonction est de supporter les charges roulantes et de maintenir les rails : le ballast, les traverses et les semelles sous-traverses. La contribution « collégiale » de ces éléments à la qualité et la durabilité de la voie est reconnue mais, à ce jour, encore fort mal maîtrisée. C’est pourquoi trois acteurs industriels impliqués dans la réalisation des voies ferrées - Prefer, RubberGreen et Sagrex - ont décidé de s’associer pour mieux comprendre avec l’appui de deux partenaires scientifiques - l’UCL et le CTP – les mécanismes qui régissent le comportement d’une voie.

A l’issue du projet WholeTrack, il sera possible, grâce au modèle informatique développé et à sa validation en laboratoire, de dégager une ou plusieurs « combinaisons gagnantes » de traverses, de semelles et de ballast conduisant à une plus grande durabilité et une diminution de la maintenance qui réduira les interventions sur le réseau. Des évaluations sur site seront réalisées avec l’aide du gestionnaire de réseau et le soutien d’un constructeur ou d’un exploitant de matériel roulant, pour s’assurer de la pertinence des solutions proposées eu égard au système ferroviaire dans son ensemble : du véhicule … jusqu’au ballast.

Partenaires du projet : 

CTP

Indéfini

Prefer

Indéfini

RubberGreen

Indéfini

Sagrex

Indéfini

UCL / Cerem

Indéfini

UCL / Lemsc

Indéfini