Vous êtes ici

Projet ROMISY

FR
R&D

Objet:

Robustesse des microsystèmes 3D


Contexte et objectifs:

L'utilisation croissante des microsystèmes à base de MEMS (Micro electro mechanical systems) dans les marchés actionneurs et capteurs classiques tels que les machines industrielles, l'automobile, l'aérospatiale et la défense, et le biomédical soulève de sérieuses préoccupations en ce qui concerne la fiabilité des systèmes. Pour ajouter de la valeur, ces systèmes doivent fonctionner dans des environnements sévères (température, vibrations, humidité, la corrosion, à haute tension ...) tout en étant plus économes en énergie, autonomes et fiables que les composants classiques.

Un groupe d'acteurs Wallons: Open Engineering, Cissoid, Samtech, Taipro, UCL et l'ULG déjà actif dans les marchés de l'automobile et de l'aérospatiale a décidé de répondre à ces problèmes critiques en concevant un outil CAE (ingénierie assistée par ordinateur) qui tiendra compte des enjeux de fiabilité dès les premières phases de la conception.

Le groupe s'attaquera aux points bloquants de fiabilité dans la chaine de valeur, qui aujourd'hui agacent non seulement les concepteurs des MEMS mais aussi la concurrence CAE :

• La mise au point d'un système unique pour mesurer les propriétés des matériaux aux dimensions micro et nano : l'industrie continue à utiliser les méthodes traditionnellement utilisées pour la matière standard. Mais cette approche n'est plus adaptée lorsque l'on diminue la taille des systèmes.

• Le processus de fabrication des microsystèmes MEMS est considéré par les experts comme encore plus complexe que" la science spatiale". Le projet prendra en compte la variabilité du processus de fabrication du point de vue des dimensions (analyses paramétriques) et des propriétés matérielles (méthodes de simulation stochastiques).

• Les méthodes de conception adresseront la chaine de valeur complète et considéreront le composant, son packaging et le support sur lequel il sera connecté.

• Accroitre la fiabilité et la robustesse du design en mettant en place des scénarios de tests (températures, vibrations, ... ) respectant les standards imposés par l'industrie et en adoptant les pratiques des tests HALT. Ce qui permettra de détecter les points faibles du design, de mieux déterminer son enveloppe de fonctionnement et d'augmenter ses marges de fiabilité.

L’adaptation de ces méthodes dans un outil CAE multiphysique commercial constituera une offre unique sur le marché. Elle servira à conquérir des marchés qui, justement à cause des incertitudes mentionnées, n’ont eu pour autre solution que de faire appel  à des systèmes de tests sur la ligne de production qui sont très coûteux et ne permettent pas de répondre aux enjeux mondiaux d'efficacité de l'innovation.

Partenaires du projet : 

Cissoid

Indéfini

Open Engineering

Indéfini

Samtech

Indéfini

Taipro Engineering

Indéfini

UCL

Indéfini

ULg/Microsys

Indéfini