Vous êtes ici

Projet OLED

FR
R&D

Objet:

Développement de composants essentiels et innovants utilisables pour la réalisation d'OLED de nouvelle génération


Descriptif:

Le projet intitulé ‘Ecolighting OLED’ consiste à développer de nouvelles sources d’éclairage OLED (Organic Light Emitting Diode ou Diodes Organiques Electroluminescentes). Ces dispositifs électroluminescents, qui sont à base de matériaux organiques, sont en train de révolutionner le domaine de l’éclairage. Ce sont des sources lumineuses étendues, de qualité élevée, ultraplates qui émettent une  lumière  diffuse  et  homogène.  Ces  dispositifs  planaires  que  l’on  retrouve  sous  formes  rigides,  courbes  ou  souples  offrent  une infinité  de  possibilités  de  design  et  architecturales.  On  envisage  même  pour  un  avenir  proche  des  écrans  ou  panneaux  flexibles  et déroulables, voire du papier électronique. Cette technologie en rupture est de plus  résolument respectueuse de notre environnement.

La consommation d’énergie électrique est faible, la technologie OLED ne nécessite aucun apport de mercure et diminue fortement les émissions  de CO2.  

Ce projet est la continuité d’une première action de recherche de quatre années, menée dans le cadre des  projets du Pôle MecaTech, où nous avons démontré la faisabilité  de l’intégration de ces dispositifs OLEDs sur substrats acier, particulièrement innovants.  

Cette nouvelle phase R&D est centrée sur le développement de produits et de procédés innovants permettant d’adresser les défis de coûts  et  de  rendements  que  cette  nouvelle  technologie.  Dans  ce  cadre,  on  peut  noter  que  le  regroupement  des  industries  de l’acier (Arcelor), de la chimie (Solvay) et du verre (AGC Glass Europe) autour de la fabrication de nouveaux prototypes et produits basés  sur  de  nouveaux  matériaux  organiques  et  des  composants  verre  et  acier  innovants  spécifiquement  dédiés  à  ces  nouvelles technologies  OLEDs  est  une opportunité unique.  Dans  cette  optique  industrielle,  les  contraintes  de   fabrications  (fabrication  en continu R2R, larges surfaces,   procédés intégrés…), ainsi que sur l’optimisation des procédés de dépôts (par voie sous vide et par voie humide) seront au centre des efforts de développement. 

L’aboutissement  du  projet  n’est  pas  moins  que  la  création  d’une  nouvelle  industrie  de  l’éclairage,  avec  une  grande  diversité d’applications. Il en résultera des perspectives extrêmement favorables pour la création de nouveaux emplois. 

Partenaires du projet : 

AC & CS

Indéfini

AGC Glass Europe

Indéfini

CE+T Technics

Indéfini

Circuit Foil Luxembourg

Indéfini

FUNDP

Indéfini

Lasea

Indéfini

Materia Nova

Indéfini

Solvay

Indéfini

Taipro Engineering

Indéfini

UCL / IMCN

Indéfini

ULg/CSL

Indéfini