Vous êtes ici

Projet NANOSOL

FR
R&D

Objet: Développer des technologies de dispersion et de fonctionnalisation de sol-gels par des nanomatériaux applicables industriellement


Des  systèmes d’éclairage  qui  éclaireraient 50% en plus à consommation énergétique égale, des tables en verre qui ne se grifferaient plus, de nouveaux buildings qui intègreraient des bardages métalliques non seulement plus résistant aux agressions mécaniques mais également avec une esthétique et un design hors pair...

Voici un aperçu des opportunités qu’offre le mariage des nanomatériaux et des technologies de revêtements de surface. Enrichir les objets et les surfaces du quotidien de fonctionnalités innovantes,  c’est  ce que le projet Nanosol veut apporter à la région wallonne.

ArcelorMittal,  ARCEO  et  AGC,  respectivement  leaders  dans  le  monde  métallurgique  et  verrier,  se  sont  alliés  au  savoir-faire  de Materia  Nova,  de  l’Université  de  Mons  et  de  Matrio,  PME  spécialisée  en  revêtements  de  surface  métallique  pour  intégrer  les propriétés inégalables des nanotechnologies aux revêtements de surface.

Au-delà d’un solide socle de compétence que les partenaires industriels et universitaires vont acquérir, l’aboutissement de ce projet permettra la pérennisation des industries métallurgiques et verrières en région Wallonne ainsi que la création de nouveaux emplois au travers de la production de produits esthétiquement et mécaniquement innovants.

Au  même  titre  que  les  challenges  d’innovations  technologiques,  la  sécurité  environnementale  et celle  des utilisateurs est intégrée dans  ce  projet  au  travers de développement de  revêtements  plus  écologiques et  de l’utilisation maîtrisée des nanomatériaux sans risque pour la santé.

Partenaires du projet : 

AGC Glass Europe

Indéfini

ArcelorMittal

Indéfini

Arceo

Indéfini

FUNDP

Indéfini

Materia Nova

Indéfini

Umons

Indéfini