Vous êtes ici

Projet MRIPF

FR
R&D

La rupture ou la fragmentation résultant d'une fissuration est un phénomène d'intérêt pour les scientifiques en ce sens qu'il doit être, soit exclu de certaines applications, soit maîtrisé afin d'orienter les fragments dans une certaine direction (problématique des munitions et des dommages collatéraux).

Le présent projet vise donc (i) à comprendre en détails la physique du phénomène, (ii) à développer une base de modèles numériques d'analyse de propagation de ces fissures en dynamique rapide pour les matériaux métalliques afin de pouvoir en déterminer le comportement réel en situation industrielle, et (iii) à proposer de nouveaux produits innovants conçus sur base de cette méthodologie.

Les marchés visés sont bien entendu ceux de l'armement (diminution des dommages collatéraux, …) mais également ceux des applications industrielles liées aux phénomènes de rupture (protection, défense, crash contre équipements de sécurité, …). Ce projet permettra aux acteurs industriels wallons d'être moins dépendants des tests expérimentaux effectués à l’étranger, ce qui signifie une diminution drastique des coûts et une capacité plus grande pour innover.

Partenaires du projet : 

Forges de Zeebruges

Indéfini

GDTech

Indéfini

Mecar

Indéfini

UCL/Imap

Indéfini

ULg/CM3

Indéfini